Carole Cooke

 

Native du Canada, Carole Cooke court sous les couleurs de l’Australie, où elle vit depuis plusieurs années. Après avoir reçu le diagnostic de sclérose en plaques en 1998, on lui dit qu’elle ne « pourra plus pratiquer ces trucs de sport saugrenus ». Impliquée dans le sport depuis un jeune âge, d’abord en natation, elle décide que personne ne lui dictera ce qu’elle peut ou ne peut pas faire. En 2005, elle participe à une journée de détection de talent organisée par le Comité paralympique australien et commence le para-aviron, sport dans lequel elle représente l’Australie en 2008-2009. C’est en 2011 qu’elle fait la transition vers le paracyclisme. Et depuis, elle n’a jamais regardé derrière.

 

À ses premiers Championnats du monde, en 2011, elle remporte l’argent au contre-la-montre individuel et à la course sur route. En 2012, Carol remporte la médaille d’or dans l’épreuve mixte (hommes et femmes) de contre-la-montre. Depuis 2013, elle domine la classe en tricycle T2, ayant remporté sept titres de championne du monde, incluant les deux titres à l’enjeu des Championnats du monde de paracyclisme sur route disputés à Baie-Comeau en 2013. Lors des Jeux paralympiques de Rio, en 2016, Carol remporte deux médailles d’or (course sur route et contre-la-montre individuel), alors que les femmes ont des courses distinctes des hommes. À 56 ans, Carol poursuit sa carrière et entend bien remporter de nouveau les deux courses à Baie-Comeau, comme elle l’avait fait en 2013. Très engagée, elle a également mis sur pied un événement caritatif en 2001 (The 24 Hour Mega Swim) afin de récolter des fonds. Et à ce jour, cette activité a permis de récolter plus de 9 millions de dollars australiens.

 

Posted In:

Other Details
  • Submitted On : 08 Mai 2018
fr_CAFR
en_USEN fr_CAFR